© 2016 originally by Design for life

Proudly created with Wix.com

La fois où j'ai pris l'avion, enceinte de 34 semaines...

February 1, 2017

 

Voyager enceinte c'est tout un défi. À un mois de la date prévue de  mon accouchement, je suis partie dans le nord de la France, en Alsace, célébrer le mariage de ma cousine.

 

J'avais abandonné l'idée d'y aller compte tenu le stade avancé de ma grossesse. Soudainement, à l'approche de la date de départ, j'ai eu envie de jouer le tout pour le tout et de partir pour une dernière fois avant d'entrer dans mon nouveau rôle. D'autant plus que ça me faisait quelque chose de voir toute ma famille se préparer avec frénésie pendant que je les regardais avec envie. 

 

D'ailleurs, lorsque je leur ai informé de mon intention de les accompagner au voyage malgré ma "condition", mon entourage ne s'est pas gêné pour me partager leurs inquiétudes face à cette décision, papa le premier. Aux moindres petits  malaises que j'éprouvais, il hésitait à me laisser partir sans lui. Pourtant mon médecin m'avait rassuré qu' aucun danger ne se présentait ni pour maman ni pour bébé. Elle m'avait donner le feu vert. Le seul scénario dramatique qui pourrait arriver serait que j'accouche de l'autre côté de l'Atlantique, pire encore, le jour du mariage

 

Avec du recul, est-ce que je le referais? Oui, mais mieux préparée. J'avoue qu'à quelques reprises, j'ai eu peur de mettre mon bébé en danger et je me saurais senti tellement coupable si quelque chose serait arriver. Heureusement, je suis rentrée au bercail avec bébé toujours dans ma bedaine! 

 

Ce voyage a été un des meilleurs de ma vie jusqu'à présent! Je ne regrette pas ma décision. J'avais l'occasion soudaine de traverser l'océan et de visiter la France (chose que je voulais faire depuis longtemps!) et je ne voulais pas passer à côté de cette chance en or. 

 

Toutefois, avec une bedaine grosse comme un ballon de basket, mes déplacements étaient plutôt limités et ça m'a beaucoup embêter. D'autant plus que je n'ai pas pu suivre le groupe dans toutes les activités. J'ai tout de même pu en profiter du mieux que j'ai pu et découvrir cette belle région de la France qu'est l'Alsace en plus de vivre le moment merveilleux de l'union de ma cousine avec son prince charmant. (et tout ça dans un château!) 

 

Afin d'éclairer une future maman qui lui viendrait l'idée de prendre l'avion pendant le dernier trimestre de grossesse, je partage mon expérience  de voyage. À travers mes divers déplacements et mes visites, je me suis rendu compte que la femme enceinte ne peut pas jouer à la touriste parfaite pour des raisons évidentes! Toutefois, elle peut rendre cette expérience le plus agréable possible en respectant ces 7 règles d'or. 


1. Voyage le plus légèrement possible. Vivement les chariots et les fourre-tout à roulettes! Ne t'attends pas à ce que les autres voyageurs soient attentifs à tes besoins.  La plupart des voyageurs (souvent pressés) ne sont pas vraiment impressionnés par une femme enceinte. Certains te dévisagent même avec l'air de se dire : « mais qu'est-ce qu'elle fait dans un aéroport celle-là? »

 

2. Ne t'inquiète pas , par contre, dans l'avion les hôtesses de l'air seront là pour répondre à tous tes besoins.  Pour ma part, elles ont été à l'écoute de mes moindres petites exigences et j'ai été traité aux petits oignons. 

 

3. Assure-toi de choisir un siège côté couloir. Admirer la vue du ciel à travers l'hublot, ça sera pour une autre fois! Je ne sais pas si c'est le fait de rester assise durant une longue période de temps ou tout simplement à cause du bébé mais j'ai dû me lever une vingtaine de fois en 6 heures de vol pour aller au petit coin. Pour la femme enceinte, cet emplacement demeure le meilleur dans l'avion. 

 

4. En parlant de siège, si les moyens te le permettent, opte pour une place offrant de l'espace supplémentaire pour allonger ses jambes. Ce petit extra rendra ton trajet plus agréable et tu n'auras pas à t'inquiéter de souffrir de mal de jambes rendu à la fin du trajet! 

 

5. Pour ce qui est des vacances, tu es sous haute surveillance. Ton entourage tient absolument à ce que tu fasses le moindre effort possible.  Même tenir toi-même ta sacoche est DÉ-FEN-DU! Durant le séjour, toute ma famille (soeurs, parents, oncles, tantes, cousins, cousines) a séjourné dans des gîtes relié l'un à l'autre. Nul besoin de spécifier que tout ce beau monde s'est assuré de mon bien-être et de mon confort, de même que celui du bébé ;). 

 

6. Les collations dans ta sacoche deviennent tes meilleurs amis. En vacances, tes envies de manger semblent tripler! Il est primordial que tu apportes une bonne quantité de choses à grignoter au cas où une fringale te pogne et que tu ne peux pas t'arrêter manger quelque part ou au cas où les aliments servis ne peuvent être consommés durant la grossesse. Entre les vols, les excursions et les déplacements, il y a toujours un ptit creux susceptible de pointer le bout de son bout du nez. 

 

7. Avant ton départ, assure-toi d'avoir en possession: dossier de grossesse, papier d'assurance voyage, des Tylenol pour les maux de dos ou les douleurs dans le bas du ventre (qui risquent de survenir si des périodes de longues marches sont prévues!).

 

Dépassé les 36 semaines, il y a plus de risques que tu accouches avant ta DPA donc vaut mieux que tu restes à la maison Par contre, avant ça, si l'envie d'aventures te pognes comme moi et que ta grossesse se passe normalement, assure-toi d'être certaine de toi choix et part l'esprit tranquille. 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

SUIVEZ-MOI
  • Black Facebook Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon
POSTS EN VEDETTE
Please reload

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS