Capsule-santé: la colique!

February 7, 2017

 

Si vous êtes un parent et que vous lisez cette capsule, vous devez sans doute vous exclamer de la même manière que moi en lisant le sujet du jour. En effet, la ‘’maux’’dite  colique fait partie d’un des phénomènes le plus redouté chez les nouveaux parents car elle n’est  ni une maladie ni un phénomène à traitement clair. Elle fait même souvent l’objet de mythe. Cependant,  elle est bel et bien fréquente dans les premières semaines de vie du nourrisson. Selon certaines études,  10 à 15% des nourrissons en parfaite santé souffrent de colique avant l’âge de 3-4 mois.

 

Malgré que la colique semble provenir d’un trouble intestinal, les causes d’origines demeurent inconnues.  Contrairement aux bébés atteints de reflux gastro-œsophagien ou d’intolérance à la protéine bovine et/ou au lactose, la colique survient lorsque bébé avale de l’air en pleurant ou en mangeant.  Et ce, peu importe s’il est nourri au sein ou au biberon. Il est donc important de reconnaître les symptômes d’une colique et de la différencier d’un problème digestif grave.

 

Par ailleurs, des symptômes plus évidents nous permettent de la distinguer: pleurs intenses et stridents qui durent au-delà de 3 heures par jour et au moins 3 fois par semaine et ce, étalés sur plusieurs semaines consécutives. Si vous remarquez que bébé a le visage rouge et crispé, qu’il a le dos arqué, les poings serrés et qu’il replie les jambes su