Tenir un journal: l'intimité de sa grossesse exprimée sur papier.

February 22, 2017

 

L'idée m'est venue de tenir un journal de grossesse en consultant un site sur la maternité, je ne me rappelle plus lequel. J'avais trouvé l'idée interessante sans vraiment m'y attarder. Je me souviens la première fois que je me suis mise à écrire,j'étais dans la salle d'attente d'un CLSC. J'avais emmené mon laptop en sachant que j'en avais pour un "boutte" à attendre.  C'était le début de ma grossesse et déjà mon corps avait commencé à se transformer: je me suis mise à noter mes premiers symptômes. Cela faisait 2 semaines que je venais d'apprendre la nouvelle et déjà mon petit bout d'homme me faisait comprendre que c'est lui qui avait maintenant le contrôle sur mon corps. 

 

« Semaine 7: Mercredi 23 mars 2016 - Symptômes: mes seins sont plus gros qu’à l’habitude et sont fermes. Le mamelon est toujours raides. J’ai constamment envie d’uriner car mon utérus prend de l’expansion. Je sens que ça tire dans le bas de mon ventre, il y a du mouvement la-dedans! Hier le 22 au soir, j’ai eu d’éprouvantes nausées. C’était vraiment désagréable… la sensation laissée après avoir vomi était pénible… »

 

 

 

Au début j'écrivais de manière aléatoire. Ensuite,  plus ma grossesse se concrétisait, plus je mettais des mots sur ce que j'étais en train de vivre.  Parce que la mémoire est une faculté qui oublie, je tenais à noter chaque petits détails  de ce moment si important de ma vie de femme: la première fois que je l'ai senti bougé, la première visite chez le médecin, le nom que j'allais lui donner, les symptômes du moment, mes inquiétudes... Ça me faisait tellement du bien! Il était devenu nécessaire pour moi de pouvoir m'exprimer de manière libre, de déballer mon petit sac d'émotions fortes sur papier. C'était devenu mon petit moment. Faute de temps et/ou de motivation j'écrivais à intervalle variable. Toutefois, je reprenais là où j'avais laisser la dernière fois et une fois commencé, je ne pouvais plus m'arrêter! 

 

 

« Semaine 17: Mardi 31 mai 2016 (3h30 AM) (INSOMNIE! car jai bu du café ce midi :/)

Mon petit (GRAND) Idris. Chaque matin maintenant maman sait comment se positionner afin de te sentir légèrement bouger et de voir ton petit coeur battre à travers mon bedon. Tu es fort et plein de vie. Tu sembles être un petit garçon bien actif! Bientôt je vais pourvoir te sentir bouger davantage car maintenant tu as encore beaucoup de place dans ton sac amniotique. Papa aime caresser mon ventre et te donner des bisous. Il me parle beaucoup de toi, il a hâte de voir, de "matcher" tes vêtements avec les siens, de prendre soin de toi.» 

 

Dans mon journal, je m'adressais aussi à mon futur fils. À chaque étape qu'on traversait, je lui racontais nos échanges. C'était devenu "notre " petit moment et ça me permettait déjà de  construire un lien significatif avec lui.  Quand il sera plus grand, je vais lui raconter sa petite histoire de "quand il était dans ma bedaine" ... J'ai déjà hâte! 

 

Maintenant, je suis contente qu'il y ait une trace de cette période de ma vie.  Quand je relis certains passages, c'est émouvant de revivre ces moments. Je me remets dedans comme si c'était hier. D'autant plus que j'ai documenté mon journal de photos, j'ai donc pu suivre l'évolution de ma bedaine qui s'arrondissait mois après mois. 

 

 

 

Tenir un journal de grossesse est une excellente idée selon moi car il est un souvenir précieux à conserver. D'autant plus que c'est quelque chose qui nécessite peu de matériel: un carnet et un crayon suffit! Moi j'ai opté pour une version électronique que j'ai imprimé par la suite!

 

Maintenant futures mamans, à vos crayons ou clavier! 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

SUIVEZ-MOI
  • Black Facebook Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon
POSTS EN VEDETTE
Please reload

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS
Please reload

ARCHIVES