© 2016 originally by Design for life

Proudly created with Wix.com

Bébé atteint ses 12 mois: 12 choses que l'on réalise en tant que parent.

November 3, 2017

 

Cela va faire 12 mois, 365 jours, 8760 heures que je suis maman. À fond et à plein temps.  1 an qui marque le début d'une belle aventure: celle de devenir parent et de fonder une famille. 

 

J'ai constaté que depuis que je suis parent, le temps passe rapidement. Qu'on a à peine le temps de reprendre notre souffle qu'on doit penser aux prochains steps à faire pour avancer, pour évoluer dans la vie. Cette dernière année, Je ne me suis pas arrêter une seconde: déménagement, 2 voyages en famille, deuxième grossesse, préparation de mon mariage.  Avec un enfant, laissez-moi vous dire que ça a été un vrai marathon. 

 

À l'approche du 1 an de mon fils, je prends le temps de faire une liste de ce que j'ai observé tout au long de cette année en tant que nouvelle maman. 

 

1. La vie conjugale en prends un coup

Lorsqu'on passe d'amoureux à nouveaux parents, la notion de couple prend une nouvelle dimension.  On se consacre presque exclusivement à notre enfant qu'on en oublie parfois le couple. Or, il est important de consacrer des moments significatifs entre amoureux afin de ne pas laisser le poids de la routine et des tâches nous envahir. Voici des suggestions simples à faire afin de garder la flamme dans le couple. 

 

 

2. Ton enfant grandit à vitesse grand V

Tu as vu ton enfant passer de petite boule recroquevillée réclamant le sein aux 2 heures à un charmant petit homme débordant d'énergie qui t'en fait voir de toutes les couleurs! Voir mon fils changer ainsi; interagir avec les autres, développer sa petite personnalité, communiquer dans son jargon, me fascine.  Je me rends compte que mon petit n'est plus si petit que ça à présent!

 

3. La mémoire te fait défaut. 

Depuis que tu as maintenant à ta charge un petit être humain totalement dépendant de toi, tu en perds des bouts. Ton cerveau, sous le poids de la longue liste de choses à ne pas oublier, tombe spontanément en panne quand tu essaies de te rappeler où tu as mis tes clés le matin ou lorsque tu tentes de te souvenir si tu as barré la porte de la maison en sortant. J'ai même déjà oublier mon portefeuille sur le toit du véhicule en allant faire des commissions! 

 

4. Les sorties entres amies ont le même effet qu'un tout-inclus dans l'sud!

Étant donné que tu n'as plus la même liberté que tu avais avant d'être mère, tu profites maintenant de chaque seconde que tu as quand tu sors sans enfants. Evidemment, tu les adores, mais un moment en leur absence, en compagnie de ta gang de fille, permet de décrocher de ce rôle que tu exerces 24h sur 24. 

 

5. Tu ne juges plus les autres mamans 

Je ne vais pas vous mentir, j'étais de celle qui avait la langue facile lorsqu'il s'agissait de juger une maman aux interventions discutables sans vraiment savoir de quoi je parlais.  Je comprends maintenant celle qui laisse son enfant jouer en pyjama jusqu'à 15h un samedi parce que après tout ce n'est pas la fin du monde.  

 

 

6. Constamment se questionner sur notre capacité à être un bon parent

Malgré que tu commences à t'habituer,  tu te sens parfois comme une débutante. Ai-je passer assez de temps aujourd'hui à jouer avec lui? Ai-je répondu efficacement à ses besoins? Ai-je été assez ferme en imposant mes limites?  On doit se mettre à l'idée qu' il n'y a pas de parent parfait, seulement des parents qui essaient de leur mieux pour donner le meilleur à leur enfant.

 

7. Le mot sommeil et dormir n'a plus la même signification . 

Depuis que tu as ramené ta progéniture de l'hôpital, tu as réalisé que tu ne peux plus te reposer comme tu le veux. Mon petit n'a jamais vraiment fait ses nuits.  Je n'ai donc pas dormi une nuit complète dans la dernière année et cela me manque terriblement.  Me semble que l'effet de 8 heures de sommeil dans le corps me ferait le plus grand bien. 

 

8. Réaliser que tu ne retrouveras plus jamais la femme que tu étais avant.

Il faut parfois faire le deuil de la femme d'avant ou plutôt apprendre à jongler parfaitement entre ces deux rôles. Chose parfois (très) difficile. L'important est de rester fidèle à soi-même. On ne change pas lorsqu'on devient parent on ajoute simplement de nouvelles cordes à son arc . 

 

 

9.Avoir beaucoup d'admiration pour les mamans de 2 enfants et +

Sérieusement je me demande comment elle font. C'est avec bonheur mais aussi avec beaucoup de fatigue et parfois désemparée que J'ai survécu à ma première année en tant que maman.  Je lève donc mon chapeau à celle qui accueille un nouvel enfant tout en prenant soin d'un autre. (ou de plusieurs autres) sans disjoncter. 

 

 

 

 

10. Avec tes amies mamans, les conversations tournent toujours (ou presque)  autour des enfants et de la maternité. 

Je vais être franche, je trouvais ça tellement ennuyeux lorsque mes amies mamans (je ne l'étais pas encore) se rencontraient et ne parlaient que de selles trop molles ou de crise de bacon. Je ne pouvais sympathiser avec elles car ce n'était pas ma réalité. Je suis maintenant de celle qui parle sans cesse de son enfant sans pouvoir m'arrêter! 

 

11. S'ennuyer d'eux lorsqu'ils ne sont pas avec toi 

Mon fils peut avoir la bougeotte, sortir tous les objets des tiroirs, refuser de manger son dîner, enlever ses bas et ses souliers, il n'en demeure pas moins mon petit rayon de soleil, mon complice. Lorsqu'il est à la garderie, j'en profite pour faire mes petites choses mais je me mets soudainement à penser à lui et je m'ennuie. Je compte alors les heures restantes pour pouvoir aller le chercher et le coller fort contre moi. 

 

12. Se trouver folle de recommencer l'aventure que quelques mois après que le premier  ait soufflé sa première bougie. 

Eh oui! Bébé # 2 est en mode façonnage dans ma bedaine depuis maintenant 6 mois. C'est donc avec mon année d'expérience donc mieux équipée, que j'attaquerai la première année de vie de ce petit être cher. 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

SUIVEZ-MOI
  • Black Facebook Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon
POSTS EN VEDETTE
Please reload

RECHERCHE PAR MOTS-CLÉS